mardi, décembre 12, 2017
   
Text Size

RECHERCHE

новые флеш игры.

Mali

Mali : Chronique d'une reconstruction téléguidée

alt

Dans bulletin Afriques en lutte n°24

Le Mali a un nouveau président depuis le 04 septembre 2013, élu le mois précédent. A cette occasion, la situation du pays a été présentée au public français comme largement stabilisée et pacifiée. La réalité est plus compliquée. Si l‘élection du nouveau chef d‘Etat, Ibrahim Boubacar Keïta dit « IBK », repose réellement sur une adhésion d‘une majorité de l‘électorat, la situation globale du pays est loin d‘être aussi idyllique ; et de nombreuses questions de premier ordre reste pour le moment irrésolues.

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Mali: Entre deux maux

alt

Entre deux maux il faut choisir le moindre. Tel est le proverbe et, telle est la position adoptée par le parti SADI et rendue publique le cinq août dernier au cours d’une conférence de presse dans les locaux de radio Kayira à Bamako.
Le résultat du premier tour des élections présidentielles a-t-il conduit à choisir entre deux maux : la peste ou le choléra ? Les deux termes qui concluent habituellement le proverbe cité.

 

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Mali : APPEL A NOS COMPATRIOTES

altpar Oumar Mariko

Chers compatriotes,

Aujourd’hui, notre nation traverse la période la plus triste et la plus grave de son histoire depuis son accession à l’indépendance le 22 septembre 1960. L’espoir suscité, en 1991, par le formidable mouvement des élèves et étudiants, soutenus par les populations et les forces politiques, s’est transformé en un cauchemar qui remet en cause notre existence en tant que nation.

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Oumar MARIKO: l'opposant à polémique

Les politiciens véreux ont peur de l’ascension de Oumar Mariko, pourtant fer de lance de la «Révolution du 26 mars 1991». Dr. Oumar Mariko, par son intransigeance, fait peur et fera toujours peur pour la simple raison qu’ils ont le pantalon troué. La démocratie a été transformée en «mangeocratie». Vingt ans après, le bilan est loin des espérances, car les règles de gestion de la démocratie, d’ailleurs de l’Etat tout court, ont été très vite confisquées par des filous et autres crapules.

 

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Mali : les bailleurs de fonds mobilisent plus de 3 milliards d'euros pour la reconstruction

alt

La conférence des pays donateurs pour le Mali a mobilisé mercredi 15 mai environ 3,25 milliards d'euros pour la reconstruction du pays. Les principaux contributeurs sont l'Union européenne, la Banque mondiale, le FMI, la Banque islamique d'Investissement (BID), ainsi que des dizaines de pays.

La conférence des pays donateurs pour le Mali s’est montrée plus généreuse que prévu. Réunie mercredi à Bruxelles, elle a mobilisé environ 3,25 milliards d'euros - contre un peu moins de 2 milliards espérés - pour aider ce pays à relancer son économie et ses institutions après la guerre.

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Communiqué N°02_2013 du 12 février 2013 du Bureau politique du Parti SADI

alt

Le Bureau Politique du Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI) informe ses militants, l’opinion nationale et internationale que dans la journée du lundi 11 février 2013 vers 16H30, des hommes armés en civil ont violemment interpellé le Secrétaire Général du Parti, Dr Oumar MARIKO, avant de l’amener vers une direction encore inconnue.

Le Bureau Politique du Parti SADI prend à témoin le Peuple malien face à cette nouvelle provocation des autorités intérimaires du Mali. Il rappelle que notre Parti a joué à l’apaisement en cette période cruciale d’état d’urgence afin de concentrer tous les efforts sur le soutien à nos forces armées et de sécurité pour accélérer la libération de notre territoire.

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

MALI : Après la Côte d’Ivoire, après la Libye, la Françafric poursuit ses guerres de recolonisation !

Alors qu’officiellement on faisait croire que l’ONU avait été saisie d’une intervention militaire « africaine», voilà que soudain le président Français Hollande lance sa guerre sous le nom de Serval au Mali. Sarkozy avait fait exactement la même chose en Côte d’Ivoire, là aussi pendant qu’officiellement le mandat onusien et de la force Française Licorne était d’empêcher les deux camps de se battre, brusquement le palais présidentiel est bombardé et le président L. Gbagbo est capturé. Le mandat onusien est encore détourné de « protection aérienne de la ville de Benghazi » en campagne militaire de l’OTAN et ses mercenaires (Aqmi et autres salafistes financés par les Emirs saoudiens, qataris, koweitiens et émiratis) puis assassinat en direct de Khadafi. Pour se débarrasser de la Jamahiriya Libyenne, l’OTAN et les monarchies intégristes fascistes du Golfe ont littéralement acheté les services d’une partie de l’armée nationale libyenne, formée de ressortissants Touaregs venant notamment du Mali.

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Mali: la Cédéao se réunit à Abidjan pour examiner une intervention armée (PAPIER GENERAL)

altABIDJAN, Les ministres de la Défense et des Affaires étrangères de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) se réunissent lundi à Abidjan pour étudier le déploiement d'une force au Mali, dont le Nord est occupé par des groupes islamistes armés.

Le président par intérim du Mali, Dioncounda Traoré, a officiellement saisi début septembre la Cédéao d'une demande d'aide, alors que le Nord du pays est contrôlé par des groupes proches d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui y ont imposé la charia (loi islamique).

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Mali : Une crise globale

alt

Le Coup d’État du 22 mars 2012 et l’occupation du nord Mali par les forces islamiques et les touarègues du MNLA, plongent le Mali dans la crise la plus grave qu’il ait connu. Mais cette situation reflète les conséquences des politiques impérialistes imposées dans les pays africains depuis leur accession à l’indépendance.

 

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Mali: la Cédéao demande « plus de cohérence politique et militaire » avec Bamako

Le président de la Cédéao Kadré Désiré Ouédraogo, le 29 juin 2012 à YamoussoukroOUAGADOUGOU — Les pays d’Afrique de l’Ouest demandent « plus de cohérence politique et militaire » avec Bamako avant toute intervention militaire pour reconquérir le Nord-Mali, tombé depuis mars aux mains de groupes islamistes armés.

« Il est évident que le succès d’une intervention de la Cédéao au Mali nécessite qu’il y ait une certaine cohérence et sur le plan politique et sur le plan militaire entre la Cédéao et les autorités de Bamako », a déclaré jeudi à Ouagadougou le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), Kadré Désiré Ouédraogo.

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Nord-Mali : Dr Oumar Mariko et des militaires débarquent à Niafunké

Le président de la Cédéao Kadré Désiré Ouédraogo, le 29 juin 2012 à Yamoussoukro

C’est  à bord d’un avion que le Secrétaire général de Sadi, Docteur Oumar Mariko accompagné de quelques militaires maliens a débarqué dans la région de Tombouctou avant de mettre le cap sur la ville de Niafunké,  localité passée sous le contrôle des islamistes d’Ansar Eddine depuis fin mars 2012. Le député élu de la localité de Kolondiéba n’était pas à sa première venue dans la région depuis que les groupes armés ont investi les lieux. La visite de mercredi dernier à Niafunké se situe dans la démarche du parti qui est celle d’être au contact des populations maliennes précisément celles du nord et de s’enquérir de leurs conditions de vie. Il s’agissait aussi pour le bouillant député d’établir un contact avec les occupants en vue d’un règlement rapide de cette crise.

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
Компания Сансити
Move
-

INternational

Top Headline
French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Information en bréf

Nkosazana Dlamini-Zuma à la tête de l’UA

L’ex-épouse du président Jacob Zuma est la première femme et la première anglophone à accéder au poste de présidente de la commission de l’Union africaine. Une victoire qui pourrait profiter par ricochet au président sud-africain.

 


Union africaine De nouveaux défis attendent Boni Yayi

La Sud-Africaine Nkosazana Dlamini- Zuma a été élue présidente de la Commission de l'Union africaine(Ua), le dimanche 15 juillet au soir à Addis-Abeba lors du 19ème sommet de l'institution.

 


Le sort des noirs subsahariens en Libye

Sayouba Savadogo, universitaire originaire du Burkina Faso qui s’intéresse aux liens entre l’arabité et l’africanité évoquait le 14 septembre 2011 sur Radio Canada International (dans l’émission Tam Tam) le sort des noirs en Libye et pas seulement depuis la chute de Mouammar Kadhafi.

 


Ghana : Le panafricanisme de Kwamé NKRUMAH

« Le nationalisme africain ne se limite pas seulement à la Côte d’Or, aujourd’hui le Ghana. Dès maintenant il doit être un nationalisme panafricain et il faut que l’idéologie d’une conscience politique parmi les Africains, ainsi que leur émancipation, se répandent partout dans le continent », déclare dès 1960 celui qui fut le père de l’indépendance du Ghana (ex- Gold Coast) en 1957....


Rwanda : la vérité rattrape toujours le mensonge

« Le mensonge peut courir une année, la vérité le rattrape en une journée » dit un proverbe africain. Les juges Trévidic et Poux mettent à plat le travail biaisé et uniquement à charge contre le FPR (Front Patriotique Rwandais) du juge Bruguière dont le principal objectif a été certainement la dissimulation du rôle de la France dans le génocide des Tutsi du Rwanda, aidé en cela par certains médias français.


EGYPTE : Les islamistes grands gagnants des révolutions

Les Islamistes ont remporté plus des deux tiers de l’Assemblée dont la moitié pour les seuls frères musulmans. Comme en Tunisie, la déferlante islamiste après les révolutions qui ont chassé les dictateurs doivent interpeller les pays occidentaux sur le sens à donner à ces élections. A force de soutenir les dictateurs pour leurs seuls intérêts, ils ont oublié que le peuple seul aura le dernier mot en démocratie.


Cheikh Anta DIOP : le dernier pharaon

L’insulte suprême a été faite le 26 juillet 2007, au sein même de cette université qui porte son nom, lorsque Nicolas Sarkozy est venu dire à la jeunesse africaine que « l’homme africain n’est pas entré dans l’histoire ». Cheikh Anta Diop a dû se retourner dans sa tombe, lui qui justement, a passé sa vie à montrer tous les apports du nègre africain à la civilisation mondiale. La riposte ne s’est d’ailleurs pas fait attendre et 23 intellectuels africains et français ont répondu à Sarkozy.

 


Exécutions de prisonniers en Gambie : Jammeh capitule devant Souleymane Ndéné Ndiaye

C’est un ancien premier ministre et avocat qui a plaidé et obtenu gain de cause auprès du président gambien Yahya Jammeh devant sa décision d’exécuter des prisonniers condamnés à mort.Au lendemain des exécutions le 26 août dernier de 9 prisonniers parmi lesquels figurent deux ressortissants sénégalais, Banjul avait annoncé l'application de la peine capitale à tous les autres prisonniers qui attendent dans le couloir de la mort, ce, en dépit des réactions et vives protestations des organismes de défense des droits de l’homme à travers le monde.


alt

Ouganda : une application mobile détectant la malaria

C’est du jamais vu, une application mobile peut désormais diagnostiquer la malaria. C’est l’invention de quatre étudiants ougandais en informatique à l’université de Mekerere (Kampala), se faisant appeler Code 8.

 


altMali: Entre deux maux

Entre deux maux il faut choisir le moindre. Tel est le proverbe et, telle est la position adoptée par le parti SADI et rendue publique le cinq août dernier au cours d’une conférence de presse dans les locaux de radio Kayira à Bamako.
Le résultat du premier tour des élections présidentielles a-t-il conduit à choisir entre deux maux : la peste ou le choléra ? Les deux termes qui concluent habituellement le proverbe cité.


altLes nouveaux soupirants de l’Afrique et le dilemme de nombreux investisseurs partenaires

Le Brésil, compte tenu des similarités culturelles et économiques avec l’Afrique, a une meilleure chance de devenir le partenaire commercial et d’investissement idéal pour le continent, même si le cadre d’échange global des Brics est maintenu.

 


alt

Les raisons qui font que vous allez aimer vivre en Afrique

L’Afrique terre mère et de l’avenir. Une terre où tout reste à exploiter, à condition de bien le faire. Et si retourner vivre en Afrique relevait plus de l’opportunité plutôt qu’une aventure ? Vous avez mille et une raisons de le faire.

 


altBulletins "Afriques en lutte"

IMETUEUSE REVOLUTION!. l'Egypte pourrait être le début d’un nouveau processus historique, celui du début de la fin de l’islam politique qui, du fait d'une mobilisation populaire inédite, vient d'enregistrer un échec majeur avec le renversement de Morsi, issu des Frères musulmans.

 


altMali : APPEL A NOS COMPATRIOTES

Chers compatriotes,Aujourd’hui, notre nation traverse la période la plus triste et la plus grave de son histoire depuis son accession à l’indépendance le 22 septembre 1960. L’espoir suscité, en 1991, par le formidable mouvement des élèves et étudiants, soutenus par les populations et les forces politiques, s’est transformé en un cauchemar qui remet en cause notre existence en tant que nation.


mandelaNelson Mandela, une destinée sud-africaine

Rolihlahla Mandela est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, près d’Umtata dans le Transkei, région située dans l’est de la province du Cap-Oriental. Madiba, comme on le surnomme affectueusement, est le fils d’Henry Mandela, le principal conseiller du chef du Thembuland. Après la mort de son père, il devient pupille du chef afin d’être formé à la charge héritée de son père. Le règlement des litiges qui sont présentés à la cour et le glorieux passé de ses ancêtres dans la défense des intérêts de leurs concitoyens détermineront son avenir.


alt

La nouvelle ruée vers l’Afrique bat son plein

Depuis l’époque coloniale, ceux qui cherchent des matières premières peuvent faire ce qu’ils veulent en Afrique, pratiquement sans entrave. Après la décolonisation, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international ont affaibli bon nombre d’États en leur imposant des réformes structurelles. Aujourd’hui, toutefois, certains gouvernements africains tentent de résister.

 


 

 

 

 

 

Connexion

NOS VISIONNAIRES

NELSON MANDELA

MARTIN LUTHER KING

THOMAS SANKARA

VOIR PLUS...

Top rubriques

  • 1
  • 2

Connexion