La présidente malawite, Joyce Banda, vend son jet privé pour aider les plus pauvres

0
321

Le Malawi utilisera le produit de la vente de l’avion présidentiel, s’élevant à quinze (15) millions de dollars, pour aider à nourrir les populations les plus pauvres. Notamment, et en cultivant des légumes afin de combattre la malnutrition, a indiqué jeudi dernier un responsable du gouvernement.

Le quotidien Enquête, qui reprend l’information, rapporte la déclaration de ce dernier, Msowoya : « Il s’agit d’une décision collective du gouvernement, et nous souhaitons que le produit de la vente de l’avion soit utilisé pour l’achat de maïs sur le marché local ainsi que pour la culture de légumes ».

Environ 10 % de la population de ce pays de treize (13) millions d’habitants souffre cette année d’une pénurie alimentaire, selon les experts agricoles.

L’avion de quatorze (14) places avait été acheté par l’ancien président, Bingu wa Mutharika, décédé l’an dernier, pour vingt deux (22) millions de dollars, selon l’Agence France Presse (Afp).

Après cet achat, la Grande-Bretagne, ancienne puissance coloniale et principal soutien bilatéral du Malawi, avait réduit son aide au pays de 4,7 millions de dollars.

En raison des coûts liés à l’entretien de l’appareil, la présidente du Malawi, Joyce Banda, a finalement décidé de le vendre.

Un signal fort qui devrait inspirer les présidents africains qui doivent à tout prix arrêter d’avoir des trains de vie extravagants au moment où leurs populations sont les plus pauvres de la planète.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here